ANDYAMO

ANDYAMO a pour mission de rendre la mobilité fluide, confortable et sûre à toute personne à mobilité réduite, lors de ses déplacements de la vie quotidienne. Comment ? Grâce à un calculateur d’itinéraires 100% accessibles.

Descriptif détaillé (3 000 caractères max) :

  • Un descriptif plus complet du projet
  • Comment l’expérimenter sur la ville de Clermont-Ferrand ?

Il y a 5 ans, Marco Petitto, un ami proche italien, a eu un accident de ski à Gresse-en-Vercors. Lors de sa chute, sa colonne vertébrale est sectionnée et il est amené en hélicoptère au CHU de Grenoble, où il est diagnostiqué tétraplégique. Depuis ce jour, il se déplace en fauteuil roulant électrique et ne pourra plus marcher de sa vie.

Or très vite, il s’est rendu compte que les personnes à mobilité réduite ne se sentent pas du tout en sécurité quand elles se déplacent en ville. Elles ont peur de se retrouver bloquées au milieu de la route, de ne pas pouvoir monter sur un trottoir ou d’accéder à un lieu public, de se retrouver dans un moyen de transport surchargé en heures de pointe … Ces situations d’insécurité provoquent chez ces personnes des freins psychologiques qui les poussent à s’isoler et à rester enfermés chez elles.

Or toute personne à mobilité réduite a le droit de se déplacer dans la vie de tous les jours de manière autonome, en toute sécurité et fluidité.

  1. Autonomie

Je me déplace en poussette, avec des enfants en bas âge. Comment faire pour rejoindre la Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de mon hôtel, sans avoir à demander mon chemin à quelqu’un ? Quels sont les moyens de transports aménagés à Clermont-Ferrand que je puisse prendre (avec rampe d’accès ou par ascenseur) ? Quel est le bon trajet « piéton » adapté à ma situation ?

  1. Sécurité

Je suis en fauteuil roulant. Comment me déplacer sereinement dans Clermont-Ferrand sans me retrouver bloqué au milieu de la route, ne pouvant pas monter sur un trottoir ? Comment savoir en avance les trottoirs les mieux aménagés à emprunter (avec un passe-bateau plat, une pente < 3°, une largeur > 1,50m et un revêtement confortable) ?

  1. Fluidité

Je suis une personne âgée, je suis vite fatiguée quand je marche et j’ai besoin d’aller à la préfecture. Quel est le meilleur itinéraire qui me fait le moins marcher ? À quel moment dois-je emprunter le bus pour éviter les moments de forte affluence et minimiser mon temps d’attente ?

Marco ne voulait pas rester immobile face à cette situation et a décidé de passer à l’action. Avec Marco, Florian Blanchet et moi-même, nous avons alors créé Andyamo … pour rendre la mobilité confortable, fluide et sûre à tous !

Nous développons un calculateur d’itinéraires (A->B) pour guider toute personne dans ses déplacements, en fonction de 2 critères :

  • Son niveau de mobilité : en poussette, en fauteuil roulant, en déambulateur, en béquilles, en canne de malvoyant
  • Le type d’itinéraire préféré :
  • Le + rapide
  • Le + confortable. Par exemple, pour une personne en fauteuil roulant, rejoindre le point B du point A en privilégiant les moyens de transports en commun (aux heures de faible affluence) ou les transports à la demande ; et pour la section du trajet à faire à pied, privilégier les portions de trottoirs avec un passe-bateau plat et avec le meilleur revêtement possible.
  • Le + sécurité. Par exemple rejoindre le point B du point A avec le moins de carrefours à traverser à pied et en évitant certains horaires pour certains quartiers de la ville …

Les itinéraires ne sont jamais fixes et évoluent constamment :

  1. D’abord en fonction des contingences externes qui sont facilement connues à l’avance. Nous établissons des partenariats avec les acteurs clés de la ville pour nous connecter à leur Base de Données (via API OpenData) et obtenir en temps réel les données suivantes :
  • Données concernant les travaux sur les trottoirs : partenariat à envisager avec la métropole de Clermont-Ferrand
  • Données concernant les moyens de transports publics (par exemple : les détours d’une ligne de bus à cause d’une route déviée, la localisation des arrêts provisoires, le niveau d’accessibilité des arrêts) : partenariat à envisager avec l’opérateur de transport (le SMTC).
  1. Puis en fonction des contingences ponctuelles qui sont difficilement prévisibles.
    • Pour les obstacles qui bloquent temporairement le passage sur un trottoir (trottinette électrique, poubelle, panneau de signalisation …) : chaque utilisateur pourra nous remonter ces informations en temps réel (comme un Waze) et nous pourrons alors le rediriger vers un itinéraire alternatif qui contourne l’obstacle.

Partenariat à envisager avec la délégation clermontoise de l’Association des Paralysés de France